equipe premiere

FEDERALE3. 2ème Journée. Pas récompensés...

September 21, 2020

ESL A 12   XV des Dombes A 15

(Photo Rugby et Photographie)

Dur réveil.... Mes Orangers secoués et battus une deuxième fois sur deux matchs, je vous avoue que même à écrire ça me fait mal tant la rencontre d’hier aurait pu basculer d’un côté ou d’un autre. 

Je dois par contre reconnaître que de mémoire je n’avais encore pas vu une équipe aussi dense à Fresneau. Les rouges et jaunes possèdent un magnifique effectif. J’ai bien cru après quelques changements que nos Léogartiens allaient prendre le dessus mais j’ai vite compris que les rentrants étaient du même tonneau que les sortants voir mieux... Dans ces cas là c’est souvent l’équipe la plus précise voir méthodique qui remporte le graal et malheureusement je dois reconnaître que si il y a un secteur où nos invités ont été meilleurs c’est sur le jeu au pied ou les artilleurs de l’Ain ont fait preuve d’une puissance et d’une précision chirurgicale.

Il me revient en tête ces 3 penalités de la première mi temps ou nos Tangos ne trouvèrent pas les touches alors que dans le même temps l‘experimenté Gregory Paquelet ramenait les Orangers dans leur 22 m sur chaque dégagements....

Ces petits détails qui dans ces matchs serrés font parfois la différence mais je ne peux quand même m’ôter le mot cruel de la tête tant la débauche d’énergie des Orangers fut grande . Sur chaque rucks, mauls ou placages raisonnaient les chocs des corps à corps toujours dans un excellent état d’esprit. Une lutte sans retenue entre guerriers décidés à ne rien cèder.

Malheureusement un dernier jeu au pied dévissé donnera une ultime occasion aux visiteurs d’obtenir le coup de pied de la gagne à 40m qui finira entre les poteaux de mes protégés . L’arbitre « cruel » siffla la fin mais j’en suis sûr le début de jours meilleurs. Ne dit on pas que «  La défaite n’est qu’une leçon pour nous enseigner comment réussir ».

Pour le staff :  « c’est difficile les garçons ont beaucoup donné et ne sont pas payés  mais l’opposant du jour était bien organisé et nous a été supérieur dans le jeu au pied et ça leur a sourit bravo à eux et bravo à tous les acteurs ainsi qu’ à l’arbitre Monsieur Gillot. Nous allons continuer de travailler mais nous savons que si nous gardons cet état d’esprit nous seront vite récompensés. »

Prochain déplacement pour les Léogartiens ce dimanche à Montrevel en Bresse. 

Allez fiers Orangers on ne lache rien 🧡💙

FEDERALE 3. 1ère Journée. Faux départ pour l'ESL

September 14, 2020

Tarare A 25-22 ESL Rugby A
(Photo Eric Pontvianne - SC Tarare)


Quel bonheur de retrouver ma plume et vous conter cette journée.
Alors je sais, vous venez de lire le score et vous vous dites le type est devenu fou. Il me parle de bonheur mais on a perdu... Franchement après le cataclysme que nous traversons tous, vous narrer une rencontre de nos Orangers est déjà un grand privilège. Alors ne boudons pas ce plaisir.
Passons à cette journée abordée comme un premier rdv tellement tout nous avait manqué.
Le bus, les odeurs, les pâtes de Noël et Minet, la tension, les cris de supporters, l'arbitre, les cartons...ah non pas les cartons en fait...et là nos Orangers en ont reçu 4. Trop pour espérer remporter un match chez des garçons bleus et blancs vaillants à souhait.
Certes de bons mouvements envoyèrent bien par 3 fois les Leogartiens derrière la ligne de Tarare mais des imprécisions ou des erreurs de gestions ont permis aux Tarariens d'évoluer trop souvent dans le camp de nos Tangos et permirent à l'artilleur local de se mettre en évidence.

Alors ok c'est "perdu" mais franchement j'aimerai inventer un nouveau mot car ce que l'on avait perdu depuis le mois de mars m'a pesé bien plus que ce revers. Félicitations à nos partenaires de Tarare qui débutent de belle manière. Et mes petits Orangers relevez vite la tête car ma joie de vous revoir était aujourd'hui à la hauteur de toutes vos têtes basses à la fin de la rencontre.
Pour les coachs: "nous faisons une entame intéressante mais nous nous remettons la pression trop facilement en commettant trop de fautes ou de mauvais choix. Après tout ce qu'il se passe il faut savoir relativiser nous, nous avons déjà eu le plaisir de regouter à notre passion alors que certains clubs attendent encore... Maintenant nous allons tenter de gommer ces erreurs pour essayer de rivaliser dimanche avec l'équipe de Villars les Dombes qui s'annonce très très solide et revivre avec notre public le bonheur de se retrouver."

Rdv dimanche prochain Fiers Orangers. Et quant à vous fidèle peuple Oranger je vous annonce que je serai là dès 13h30, masqué bien sûr, mais heureux.

FEDERALE 3. 17ème Journée. Passés par toutes les émotions !!

March 01, 2020

Issoudun 30-32 ESL Rugby

De mémoire je n’avais jamais connu pareilles sensations. Tu passes du froid au chaud. La tasse de thé au miel bouillante après la superbe coupe glacée au melon. Résultat t’as quand même l’émail des dents qui fissure un peu. Imaginez : Tu es enfermé dans une chambre froide tu grelottes et la Bim la porte s’ouvre on te prend, on te balance dans un sauna à 80°... Alors certes il paraît que ça raffermit les chairs mais bon à part ça et éventuellement un pointage de tétons il y a peu de positif surtout pour un vieux cœur comme le mien.
Je vous explique: après la victoire à Sancerre et sur le 2ème la semaine dernière, je ne voyais pas comment les Orangers pourraient être embêtés par le dernier de la classe. Mieux lorsque j’ai pris place dans la confortable tribune des locaux je pensais déjà au match à domicile du 15 mars. Première erreur.
Ainsi j’évoquais avec 2 ou 3 supporters locaux quelques beaux moments que m’avaient fait vivre nos protégés ces dernières saisons pendant que nos espoirs remportaient facilement le match de lever de rideau. J’écoutais aussi les difficultés que eux rencontraient cette saison. En fait je ne voyais toujours rien venir...
Les joueurs pénètrent sur le pré, le vent violent sera avec nous pendant 40'. Dans ma tête je pensais: « pas de souci j’avais prévenu mes voisins et avec le vent en plus en allié, ils ne viendront pas se plaindre si il y a de l’écart au score à la mi-temps.» Le match débute, les bleus et jaunes remontent le ballon. 5 placages ratés plus loin ils tambourinent à la porte de nôtre en-but. Mes voisins se lèvent, un mouvement s’opère derrière notre ligne et l’arbitre monte le bras. Essai.
A mes côtés c’est la joie. Je lâche un petit bravo.
Allez c’est reparti. Coup d’envoi. impossible pour les locaux de taper tant le vent est violent. Ils accumulent les temps de jeu. Mes Tangos concèdent du terrain encore et encore. Nous revoilà proche de notre ligne et toc 2ème essai. Les voisins chantent...
25 minutes de passées, les Léogartiens n’y arrivent pas. Pas un lancement de jeu sans un mauvais choix ou une mauvaise passe. Pire ils n’arrivent même pas à se servir du pied. Un en avant donne mêlée dans nos 22 où le 10 décide d’accélérer sur la prise de balle pour plonger dans l’en-but. 3ème essai.
Je m’enfonce dans mon siège et plonge le nez dans mon blouson. Dernière action. Les joueurs d’Issoudun se font des passes. Il n’y a plus de poste le 2ème ligne lève la balle au centre qui redonne au 15 qui casse le placage, remet au 3 qui donne dans la chute au 9 et chisté pour le 14 qui plonge en terre promise. 4ème essai, l’arbitre siffle la mi-temps, 22 à 3 n’en jetez plus, je suis KO les voisins sont ravis, un brin chambreurs. C’est bon les gars je jette l’éponge espérant juste que l’addition ne soit pas trop salée à la fin. Mais en même temps comment pourrait il en être autrement. Nos protégés dorment et maintenant ils vont avoir le vent pleine face. Remarquez ça va peut être soulever quelques paupières...
C’est impossible de revenir mais quand même après 5 minutes de jeu belle attaque et essai des Tangos. « Tu vois voisin quand ils veulent...». Bref d’impossible il n’y aura pas puisqu’à force de déplacer le ballon, de gagner des duels, mes Orangers finiront par rejoindre puis dépasser les locaux qui malheureusement pour eux manqueront l’égalisation sur le dernier coup de pied... J’en arriverais presque à en être désolé pour eux tant ils ont mis du cœur à l’ouvrage tout l’après-midi.
Pour les coachs « Nous continuons d’apprendre, nous n’avons pas le droit de passer à coté d’un match comme cela. Il faut que nous arrivions à grandir vite, très vite. Ces garçons vous avez envie de les maudire et 40´ après de les serrer très fort contre vous. Ce qui s’est passé aujourd’hui n’arrive jamais soyons clairs. Donc pour réaliser un tel exploit il faut faire preuve à la fois de générosité, d’une grande solidarité et de beaucoup d’amour. Félicitons aussi cette équipe d’Issoudun qui a réalisé une mi-temps et des essais incroyables. » Ok tout ça c’est super, la dramaturgie ,le suspens jusqu’au bout tout ça tout ça mais pour l’émail de mes dents, mon cœur et mes tétons on fait comment messieurs...
Reprise de mon activité cardiaque le 15 mars à Fresneau face à Guéret tombeur de Montluçon. Alors Fiers Orangers on vous attend nombreux 🧡💙...

FEDERALE 3. 16ème Journée. Saint-Léger est au niveau

February 23, 2020

ESL A 29-23 Rugby Causse-Vézère


ÉNORME... Oh que c'était bon. Quel plaisir d'avoir assisté à cette rencontre. Autant vous dire que je n'en menais pas large en prenant place dans mon siège orange car j'avais encore bien en tête ce match aller où j'avais vu nos protégés se faire balayer en une mi-temps. Mais hier mes amis, les 2 équipes ont déployé toutes les formes de jeu pour essayer de déborder la défense adverse ce qui m'a fait passer un très bon moment.
Sous ce beau soleil mais face au vent fort en première mi-temps, nos Orangers ont plus que bousculé les Corréziens en inscrivant 2 beaux essais. Plus que le score c'est la manière et l'enthousiasme qu'ils ont mis qui me fait être fan de cette team.
Avec du spectacle comme cela, c'est vrai que l'on peut toujours regretter ces nouvelles règles ou du moins regretter que le préposé au sifflet ne s'adapte pas à l'envie de jeu des 30 acteurs.
Mais peu importe, du fond de mon siège je me suis bien souvent régalé tout comme mes voisins de tribune en oubliant même trop souvent d'accompagner les superbes musiques de notre "Banda Oranger".
D'ailleurs, je pense que la fin de match sous tension s'est ressentie jusque dans les tribunes car avec le recul je pense que nous étions tous plus ou moins gorge nouée. Remarquez cela doit aussi faire partie de l'apprentissage des gros matchs. Pour mes protégés savoir résister et pour moi et tous mes voisins de tribune savoir les encourager à résister !!
Pour le staff : "Nous étions impatients de jouer cette belle équipe car le delta entre nous après le match aller était à mon goût un peu trop important. Aujourd'hui c'est très bien les garçons ont fait preuve d'un bel enthousiasme et de beaucoup de générosités et ils en sont récompensés par la victoire même si à mon gout on ne maîtrise peut-être pas assez le dernier quart d'heure. Nous allons donc continuer à travailler pour bien préparer le match de dimanche à Issoudun."
Voilà qui est dit. Alors moi je vous donne rendez-vous le week-end prochain Fiers Orangers 🧡💙
Credits photos Rugby & Photographie

FEDERALE 3. 15ème Journée. L'ESL s'impose avec patience

February 17, 2020

Sancerre A 18-23 ESL A

 

Ce dimanche c’était le match tant attendu car nos Orangers rendaient visite à nos proches voisins Sancerrois. Une sorte de derby géographique mais aussi une petite rivalité locale puisque tous les acteurs se connaissent très bien et n’oublions pas que notre Président a œuvré longtemps comme entraîneur à la tête des Berrichons.

Donc je vous plante le cadre : du soleil, du vent, beaucoup de vent, du respect, du combat, du public et un joli spectacle.

Avec ce vent violent de face en première période et devant l’enthousiasme des vignerons, je savais que nos protégés allaient avoir fort à faire pour ne pas encaisser trop de points. Solidaires et bien organisés en défense nos Léogartiens n’accusaient à la mi-temps qu’un retard de 9 points. Vous allez vous dire il va nous faire croire qu’il n’a jamais paniqué celui ci. Eh bien à vrai dire non seulement j’ai paniqué mais je me voyais déjà avoir à vous narrer une bien mauvaise nouvelle. La tête dans mon petit verre de blanc, j’essayais déjà de trouver les bons mots pour atténuer la déception qui se profilait. Mais lorsque j’ai vu en levant les yeux nos Tangos en rond calmes et sereins autour du staff, je me suis dit ils ont l’air confiant nos braves alors pourquoi pas les soutenir encore 40 minutes. Et bien m’en a pris car en gérant parfaitement l’occupation du terrain nos Orangers trouvèrent par 2 fois le chemin de l’en-but et résistèrent aux dernières velléités des Sancerrois pour remporter une victoire très importante pour la suite.

Pour le staff « Nous avons assisté à un bon match de rugby. Nous savions que les Sancerrois allaient essayer de gagner la bataille des rucks et nous avons mis longtemps à trouver la bonne carburation pour contrer leur féroce engagement. Ils nous ont bien secoué en mêlée mais malgré tout nous arrivons à inscrire 2 essais sans en encaisser et cette victoire était très importante dans notre quête de qualification. Il faut maintenant préparer la venue du deuxième comme il se doit pour d’une, montrer un tout autre visage qu’au match aller et de deux, continuer à rêver d’un doux printemps.»

Vivement dimanche prochain Fiers Orangers

FEDERALE 3. 14ème Journée. Bonne opération pour la A

January 26, 2020

ESL 26-13 Uzerche

Oui vous attendiez, oui je suis un peu en retard, mais les Orangers n’ont ils pas eux aussi loupé le départ en encaissant un essai casquette dès la 2ème minute?
Donc «poupoune» les mauvaises langues...et n’est ce pas à la fin du bal que l’on paie les musiciens ? 😉
Alors voilà ce dimanche nos soldats Orangers recevaient les Corréziens bleus et blancs d’Uzerche une semaine après avoir perdu chez... les Corréziens bleus et blancs d’Argentat. En gros une revanche Niverno/Corrézienne. Ils étaient en mission nos petits, l’honneur de nos campagnes, forêts et lacs étaient en jeu.
J’en fais trop là... En fait sportivement les Tangos 3ème recevaient Uzerche 5ème avec la ferme intention de les éloigner encore plus au classement afin de toujours rêver qualification.
Certes le départ fut quelque peu perturbant puisque nos protégés encaissaient là l’essai le plus rapide de la saison. Mais en les voyant porter le ballon, prendre les points patiemment et repasser devant avant la mi-temps, j’ai vite compris que cet essai resterait une anecdote ou un axe de discussion par le staff pour les retours du vendredi.
Bref, la 2ème période fut bien mieux maîtrisée par nos Léogartiens. Alors bien sur nous pourrons toujours regretter ces quelques occasions ratées, mais franchement celles-ci furent vites oubliées tant ils mirent du cœur à l’ouvrage à défendre leur ligne les 5 dernières minutes tous ensemble soudés et volontaires jusqu’au coup de sifflet libérateur du très bon arbitre du jour Monsieur Belghoul.
Le Staff:  « Seule la victoire était importante. Les garçons ont su se retrouver après une déconvenue, il faut les en féliciter. Maintenant ils vont s’amuser et retrouvrer le terrain que vendredi prochain. Il faut vraiment qu’ils soient conscients de la chance qu’ils ont de jouer à ce sport et de réaliser un tel parcours. »
Conclusion:
Aujourd’hui nos Léogartiens n’ont pas changé les manuels d’histoire ou de géographie dans un pseudo combat  Nièvre-Corrèze mais les Orangers possèdent aujourd’hui 10 points d’avance sur le 5ème et ont retrouvé une certaine confiance en réussissant à contrer Uzerche sur ces points forts. Voilà, maintenant si l’attente de ce résumé  valait le coup tant mieux sinon je le remets dans ma culotte. 😂
Au 16 février à Sancerre Fiers Orangers 💪🧡💙😉

(Photo Rugby et Photographie)

FEDERALE 3. 13ème Journée. L'ESL n'a pas trouvé la clé

January 19, 2020

Argentat 21-14 ESL Rugby

Quand le printemps se mêle à l’hiver.
Pour ce dernier long voyage, je m’étais préparé comme il se doit pour suivre nos Orangers un mois de janvier : bonnet, écharpe, gants, chaussettes et bottes fourrées. Mais voilà, ce dimanche pas de neige, pluie ou grand froid au programme juste encore le super panorama Corrézien sous un ciel lumineux et innondé de soleil. Seul un vent important dans le sens du terrain me rappelait par moment que nous étions en plein Hiver et non au doux Printemps.
Après cette brève présentation, plongeons ensemble dans ce match qui, même si il ne revêtait pas à mes yeux une importance capitale, pouvait permettre à nos protégés de rester plus que jamais dans le trio de tête.
C’est vrai que je ne suis pas un expert. Élevé aux commentaires des Couderc, Salviac ou Albaladejo j’ai quand même bien compris que le vent contre en première mi-temps, il me faudrait passer celle-ci à croiser les doigts, serrer des fesses, envoyer plein d’ondes positives ou encore prier pour que mes petits protégés n'encaissent pas trop de points face à une équipe remontée et déterminée.
Malheureusement, je pense que le bus ou les jolis paysages ont envouté nos protégés car dés le premier jeu au pied pourtant pas très dangereux, les Tangos cafouillaient et donnèrent déjà une très belle cartouche à 20 mètres de notre ligne qui finira par déboucher sur le premier essai des locaux. Force est de constater que les Orangers n’étaient pas dans leur assiette car tout au long de la rencontre, ils multiplieront erreurs et imprécisions et face à l’organisation et l’envie des Corréziens, la petite cohorte nivernaise qui m’accompagnait a vite compris que cet après-midi il faudrait s’accommoder et se réjouir que de quelques miettes. Les bleus et blancs ne lâcheront rien de cette journée et mériteront cette victoire, quant à nos Orangers ils arriveront quand même à ramasser au passage un petit point de bonus défensif qui s’avérera peut être important au jour du décompte final.
Pour le staff: « la défaite n’est pas la plus grande déception du jour. Nous sommes déçus car nous avons à la fois cumulé un nombre incroyable d’erreurs individuelles et de mauvais choix collectifs. Dans ces conditions et face à cette belle équipe il était impossible de sortir victorieux. Nous allons donc faire un gros travail pour préparer la rencontre de ce dimanche à domicile que l’on doit remporter pour continuer à penser qualification. »
Quant à votre serviteur je ne peux en vouloir à mes Orangers pour cet après midi car premièrement la B m’a offert une nouvelle victoire et deuxièmement je vais sur le chemin du retour activer quelques coordonnées GPS autour de ces jolis lacs pour que, lorsque mon printemps sera revenu, venir à la fois taquiner les sandres et autres carnassiers mais aussi me remplir les yeux de ces vues semblables à nos trésors cachés dans le Morvan.
En attentant le Printemps je vous dis à dimanche mes Fiers Orangers 🧡💙

(Photo d'archives, Rugby et Photographie)

FEDERALE 3. 12ème Journée. Belle reprise pour les Orangers

January 12, 2020

ESL Rugby 28-9 US La Châtre

Ce dimanche, j'étais enthousiaste à l'idée de retrouver nos protégés en espérant vraiment qu'ils évitent les fèves tant d'actualité ces jours ci. J'ai commencé par bien observer l'échauffement et à première vue, ils avaient l'air en bonne forme. Attention! Stop aux mauvaises langues, "en bonne forme" ne signifiant pas qu'ils se trimballaient cette fameuse bouée ou surcharge pondérale que l'on redoute tous en cette période festive, mais plutôt qu'ils avaient l'air d'avoir entretenu une bonne condition physique nos gaillards.
Bref il est 15h, nos Orangers sortent et surprise le père Noël leurs avaient déposé une magnifique tenue qu'ils leur fallaient maintenant honorer de la meilleure des façons...
Mi-temps : après ces 40 minutes, je pense qu'un des acteurs principaux avait sûrement aussi eu une jolie tunique au pied du sapin avec surtout un sifflet à répétition qui malheureusement ne laissait que trop rarement aux 2 équipes la possibilité d'exprimer leur envie de jeu.
Malgré cela nos Léogartiens réussissaient quand même à faire lever les gradins quelques fois avec des mouvements dont ils ont le secret.
La deuxième mi-temps verra nos protégés dominer les débats et on a vite compris après le 4ème essai que ça sentait le sapin pour les vaillants Castrais. Toujours avec l'envie d'attaquer hier, les Orangers auront d'ailleurs tenté aucune pénalité au cours de ce match. Choix fort discutable c'est vrai, mais qui s'avéra payant. C'est là où je comprends mieux pourquoi ma place est bien mieux en tribune à continuer d'essayer modestement de vous conter les prestations de nos protégés tout en ayant parfois les boules ou en balançant des guirlandes de sottises.
C'est les arrêts de jeu, un énième coup de sifflet mettra un peu d'huile sur le feu et verra une belle distribution de marrons. En même temps on est plus à la crèche et entre seigneurs on ne se fait pas de cadeaux.
Je vous rassure tout c'est bien naturellement fini dans ce qui fait que ce sport reste unique la fraternité et le respect.
Pour les coachs : "C'était important de bien commencer cette nouvelle année que l'on vous souhaite à tous merveilleuse. Aujourd'hui c'était un peu compliqué pour les 2 équipes de s'exprimer mais bon. Félicitons les Castrais dont on savait la vaillance et l'état d'esprit et nous, continuons le travail."
Bravo et fiers de nos Orangers et leurs nouvelles parures.

 

FEDERALE 3. 11ème Journée. L'ESL méritait mieux

December 17, 2019

ESL A 10- 17 Bourges A


Ok le temps se prêtait plus, je vous l’accorde, au dimanche brioche chocolat chaud pour les gourmands ou thé baies de goji miel et méditation pour les plus sage. Mais pour moi impossible!! Je voulais vraiment voir à quoi pouvait bien ressembler cet ogre noir et rouge qui depuis le début de la saison renverse tout sur son passage.
13h10 j’arrive dans notre centre Fresneau. Je ne perçois pas encore l’état de la pelouse. Le match des réservistes débute et là plus de doute ça éclabousse, ça glisse, ça tache je repense à mon séjour thalasso allongé dans une baignoire et badigeonné de boue jusqu’aux oreilles.
Il se dit que cela apaiserait les vieilles douleurs et raffermirait les peaux un peu distendues par le temps.
A coup sur après ce match nos Tangos passeront les fêtes en forme et avec une peau éclatante.
Le match des espoirs se termine avec une belle victoire des Orangers. Le terrain ressemble désormais à un champ de bataille.
15h les Berruyers sortent du tunnel tout de rouge vêtus, en effet il y a des beaux gabarits. La trompette retentit. L’hymne Oranger sort du tunnel. Derrière les musiciens arrivent nos protégés les yeux rougis d’émotion comme conscient de la tâche qui les attend. Le combat débute, tous les supporters comprennent vite qu’aujourd’hui il ne sera pas trop question de grande chevauchée ou de triple passes sautées.
Le menu du jour sera donc « guerre de tranchée!! ». Les camions déboulent pleine vitesse et en face tu te jettes sous les roues avec appétit pour les faire sortir de la route. Je vous avoue avoir eu peur pour nos Léogartiens. Menés 0 à 12 après 20mn, je me suis dit l’après-midi risque de ne pas être simple et je les imaginais se faire rouler dessus encore une heure durant.
Mais à force de courage et d'abnégation, nos Orangers multiplieront les tentatives et finiront même par marquer pour virer à la mi-temps sur le score de 3 à 12.
Début du deuxième acte : Les Tangos se lancent à l’assaut du camp des visiteurs et c’est Pierre qui grâce à 2 raffuts rageurs laissera ses empreintes sur les visages des 2 défenseurs berruyers avant de sauter avec détermination dans l’en-but.
10 à 12 les Orangers recollent. Les supporters avec la « Bandas Oranger » y croient et poussent! C’est beau.
Le temps passe, des tribunes je ne sais plus qui est qui, des noirs plaquent des noirs, d’autres noirs passent la balle à d’autres noirs ... une question me vient pourquoi l’arbitre n’a pas fait jouer avec d’autres couleurs. Déjà en temps normal des rouges contre des Oranges ce n’est pas simple, mais alors là...il était sûrement sur de son fait comme quand sur un beau mouvement où le ballon échoua à l’aile juste devant mes yeux il accorda l’essai malgré un dernier appui flagrant en touche.
Cela aura pour mérite de révolter nos protégés qui domineront, passant les 10 dernières minutes dans les 22 des Berrichons obtenant pas moins de 4 pénalités de suite à 5m de la ligne. L’arbitre jugeant même adéquat de sanctionner 2 fautes flagrantes par 2 cartons blancs mais n’aura pas le courage d’attribuer l’essai de pénalité qui aurait permis le point du match nul.
Pour le staff :  « bien évidemment c’est rageant. Bourges est la plus grosse équipe de la poule c’est certain. Est ce qu’aujourd‘hui on aurait pu les faire trébucher? Oui je le pense du moins les garçons ont tout fait pour avec envie et courage. L’arbitre Monsieur Manin n’a pas voulu c’est comme ça. Être invaincu à mi-saison c’est une énorme performance bravo à nos voisins Berrichons. »
Moi maintenant  je suis impatient de retrouver mes protégés le 12 janvier au Centre Fresneau pour la réception de La Chatre.
Passez de bonnes fêtes Fiers Orangers 💙🧡

FEDERALE 3. 10ème Journée. Rencontre boueuse, fin heureuse

December 10, 2019

Ussel A 9-10 ESL Rugby A


Quel bonheur hier au coup de sifflet final!!! 
Je me disais alors que je rentrais du dernier match à Montluçon : perdre d’un point c’est trop horrible, ils ont de la chance ces auvergnats, si seulement on avait pu mettre un petit coup de pied je serai le plus heureux. Enfin tout ce que l’on peut bien dire ou penser lorsque la roue n’a pas tourné en notre faveur...
Et bien, comme souvent avec nos préférés, ils me permirent très vite de savoir quels sentiments on pouvait ressentir dans la peau du vainqueur. Et je vous l’avoue « c’est énorme ». Alors bien évidemment le scénario de ce match en a rajouté. Quand j’ai vu les Tangos se retrouver à 13 contre 15 à la 70’ je me suis dit « ça va pas le faire ! ». Mais bien heureusement moi c’est pas grave, car nos Orangers eux, avaient décidé de ne rien lâcher.
Solidaires comme jamais, je voyais les Léogartiens multiplier les placages,  je les voyais perturber chaque lancer en touche des Corréziens ou encore s'envoyer dans chaque maul jusqu’à ce que l’homme en vert balança l’ultime coup de sifflet libérateur. Quel bonheur !!!
Il me fallait maintenant récupérer un rythme cardiaque normal et aussi vous dire à quel point cette équipe d’Ussel m’a fait belle impression. A coup sûr cette victoire dans leur très beau stade pèsera lors du décompte final.
Et maintenant me direz vous ? Et bien maintenant c’est « Mobilisation générale... ».
Car tenez vous bien supporters Orangers ce dimanche, nos protégés vont recevoir l’ogre de la poule, le leader invaincu Bourges.
Alors je ne sais pas si il est de bon ton de manger ou pas de la viande, ni les conséquences d’un réchauffement climatique annoncé, je ne peux même pas non plus vous prouver l’existence d’un père Noël ou d’autres divinités mais ce que je peux vous dire c’est que dimanche je suis certain que nos joueurs seront au rendez vous mais je sais aussi qu’ils auront grand besoin de tout le peuple Oranger pour les aider à gravir la montagne berrichonne qui se profile.
Tous à Fresneau dimanche Fiers Orangers 🧡💙...

(Photo d'archive - Rugby et photographie)

FEDERALE 3. 9ème Journée. Maudites fins de match...

November 24, 2019

Montluçon 30-29 ESL Rugby


Aujourd’hui c’est compliqué de traduire en un texte à la fois la frustration et le plaisir que j’ai pris à regarder mes protégés dans ce stade haut standing. Premier dilemme pour votre serviteur, où poser son séant dans cette structure énorme ? En haut vers les loges au risque de voir des playmobils Oranges contre des bleus comme une ode à mon enfance lointaine? Ou le long de la barrière, mais pourquoi? Ces sièges me paraissant quand même bien confortables.
Résultat : comme d’hab pour moi difficulté à me décider et j’opte pour ce que l’on appellera la « mi-tout» ce qui correspondra au milieu de la grande carcasse bétonnée mais surtout au cœur de cette tribu d’Orangers qui une fois de plus s’étaient donnés rendez-vous pour venir supporter nos préférés malgré la déception de la semaine dernière toujours en tête. Dès le début nous avons bien senti que nos Tangos avaient envie de bien faire et d’avancer à chaque fois qu’ils avaient le ballon mettant à mal les défenseurs Montluconnais qui peinaient à se baisser. Il faut dire qu’ils avaient 3 ou 4 grands gaillards. Plusieurs fois pénalisés, les bleus encaissèrent d’ailleurs les premiers points mais malheureusement face au vent, les Léogartiens concédèrent 2 beaux essais Auvergnats. Sans jamais baisser les bras, les coéquipiers du grand Jean Ba me firent sursauter de bonheur par 2 fois  avant la mi-temps avec les essais d’Etienne et Antoine. En allant boire ma petite boisson dominicale à la buvette j’en profitais pour échanger avec mon entourage. Appliqués en défense, sérieux dans la conservation et adroits, il était clair pour tous que nos joueurs avaient un tout autre visage au point de nous faire penser au fameux et pourquoi pas? Petite crainte quand même car on avait pu observer quand même quelques balbutiements en touche et quelques points oubliés au pied. Problème, le second acte ressemblera trait pour trait au premier avec nos Orangers volontaires et vaillants mais malheureusement privés de trop de munitions en touche et laissant échapper la victoire sur un dernier coup de pied.
Mais franchement qui n’a pas ce dimanche été fier d’être Oranger ? 💙🧡
Pour le staff : « forcément nous sommes déçus pour nos joueurs, ces fins de matchs sont toujours cruelles mais était-ce aujourd’hui le plus important ?... nous avons vu des attitudes positives, de l’envie, de la détermination et de l’efficacité en défense malheureusement nous avons été plus défaillant en touche et au pied que cette belle équipe de Montluçon. Ces munitions gâchées pèsent peut être à l’arrivée. Charge à nous, avant d’aller à Ussel, de faire perdurer ce bel état d’esprit. Merci encore aux supporters qui viennent porter nos joueurs des 2 équipes chaque dimanche.»

FEDERALE 3. 8ème Journée. Et le Fresneau est tombé...

November 17, 2019

ESL A 20-22 Chateauroux A

 

Tremblement de terre, Fresneau est tombé!!!!
Je vous la joue sensationnelle ... il paraît que ça fait mieux vendre, même si je n’ai rien à vous vendre d’ailleurs.
Par contre il m’incombe le devoir de vous conter la prise de la citadelle des Orangers. Alors je vous rassure de suite on en fera pas un jour férié ou on ne décapitera personne mais on se souviendra qu’après tant et tant de victoires, les Tangos ont baissé pavillon face à de costauds Castelroussins. Quel drôle de nom, on dirait celui d’une tribu barbare. Au secours levez le pont-levis voilà les Castelroussins 😟.
Trêve de plaisanterie, j’ai passé hier tout comme mes amis supporters un bien mauvais moment comme celui où j’ai cru que nos préférés avaient gagné après avoir dégagé en touche. Ou pire encore ce moment ou j’ai compris qu’un petit homme en noir pouvait accorder un essai de pénalité après un essai normal et mieux même puisqu’il ne faut même plus le transformer.
Je résume : tu mènes de 5 points, tu crois que c’est gagné et tu en prends 7 et t’as perdu. Oui vous allez me dire c’est le sport mais passer du chaud au froid ne fait il pas mal aux dents parfois?
Pour dire la vérité j’ai bien vu que nos Léogartiens avaient du mal commettant un nombre incroyable  d'en-avants  ou pire quand je voyais le 4 et le 5 franchir régulièrement la ligne défensive des Orangers. On aurait dit des séniors contre des enfants. Même pas freinés par ce mur en carton pâte, les barbares Castelroussins finissaient toujours par obtenir une pénalité, nos favoris confondant à la fin les jambes de nos invités avec leurs épaules. Bref tout ça ne sentait pas très bon...en plus mon voisin me dit qu’ils avaient un champion du monde. Comment tu veux battre un champion du monde toi?
Bref moi je suis certain que barbare ou pas, que champion du monde ou pas, mes Orangers auraient pu gagner. Alors au revoir la citadelle d’hier et place à une nouvelle et avec du vin chaud de Minet, Marcel, Jean Claude, Manu et tous les autres...Fiers Orangers 💙🧡
Pour le Staff « Nous avons commis beaucoup trop d’erreurs, staff compris. C’est une bonne claque. Il était impossible de gagner avec cet état d’esprit. Peu de joueurs ont été au niveau cet après-midi . On est déçu pour le club, les supporters, tous les dirigeants et pour les joueurs aussi car c’est jamais plaisant. Maintenant nous avons la chance de rejouer dès ce dimanche à Montluçon, solide adversaire, donc on verra si il y a une réaction. »

FEDERALE 3. 7ème Journée. Vague orange sur Guéret

November 10, 2019

RC Guéret A 13-45 ESL Rugby A


Commençons dans l’ordre. Devoir de mémoire oblige, rendons d’abord hommage à nos aînés ayant il y a 101 années la bonne idée de signer une armistice mettant fin à une terrible guerre.
Revenons à notre sujet et je me dois aujourd’hui de rendre aussi hommage à ma tribu d’Orangers.
Quel match!!! Sur une magnifique pelouse les Léogartiens ont étouffé petit à petit les Creusois. On aurait dit après la mi-temps que rien ne pouvait arrêter la vague Orange qui s'abattait sur les verts et noirs. Mon voisin dans la tribune était même surpris, il n’avait plus en mémoire vu son équipe autant dominée.
Entendre nos supporters encore présents en nombre ce dimanche ambiancer une tribune à l’extérieur c’est magique. C’est vrai que cette fois on peut penser que mes propos sont très dithyrambiques mais déjà en tant que premier supporter c’est mon rôle mais en plus un peu comme tout le monde je ne pensais pas voir mes protégés capables de produire une si belle partition au niveau fédérale et de plus à l'extérieur dès la première saison.
J’ai savouré ce moment comme une douce pâtisserie. Je m'imaginais dégustant la Basboussa au bord du Nil ou encore la fameuse pastéis de Belém au pied du pont du 25 avril, bref toutes ces saveurs qui activent nos papilles et nos divers sens.
J’espère simplement pouvoir regoûter au plus vite ces moments où tout se déroule comme ce dimanche.
Vivement le prochain Fiers Orangers!!
Pour le staff :« Les garçons ont su mettre en place ce qui avaient été décidé cette semaine. Du banc ils ont eu l’air de prendre beaucoup de plaisir et c’est génial. On ne peut qu'être fiers d’eux et les en féliciter. Maintenant on ne validera ce bon résultat que si nous battons Chateauroux ce dimanche. Donc on retravaillera dur dès ce mercredi. Un grand merci aussi à tous les supporters qui viennent soutenir l’équipe même loin de ses bases c’est un gros apport pour nos 2 équipes. »

FEDERALE 3. 6ème Journée. Large victoire pour les Orangers

October 27, 2019

ESL Rugby 59-15 Issoudun


Une semaine après la fessée Corrézienne, plusieurs questions m’animaient lorsque je pénétrais dans notre beau Fresneau. Malheureusement, alors que je buvais mon petit café à la buvette du haut avec plusieurs fidèles, je me suis aperçu que je n’étais pas le seul. En effet en laissant traîner l’oreille ici et là, je pouvais percevoir les : « ben dis donc ils ont drôlement ramassé...», « Oui mais ils avaient fait tourner...», « Oh moi je m’en doutais ils sont énormes les Corréziens », « ça va leur faire du bien, ils vont dégonfler...», « oui ben si ils perdent aujourd’hui ça va être chaud...».
Bref les conversations du dimanche. Tout à coup me voilà pris à parti par un groupe de 5 ou 6. « Au fait tu y étais toi ?Alors, qu’est ce qu’ils ont foutu ? »
  « Euh j’en sais rien. Les autres étaient bons et nous moins... ». Avec le recul j’avoue que mon analyse tire plus sur la Lapalissade que sur les plateaux d’experts rugbystiques. Mais bon chacun son taf !! Et au vu du regard de mes interlocuteurs j’ai eu l’impression que ma réponse avait eu le mérite d’en contenter un ou deux.
Bref une fois installé sur mon siège Oranger j’avais toujours les mêmes interrogations.
_ Mes protégés avaient ils digéré l’amère pilule?
_ Est ce que mon enthousiasme habituel et mes encouragements seront assez forts pour porter les Tangos?
_ Est ce que j’ai rentré mon linge car voilà quelques gouttes ?
Ça y est les gladiateurs sont dans l’arène et déjà les Orangers envoient du jeu. Ma foi ils ont l’air plutôt bien. Les premiers contacts sont solides et les attaques tranchantes. Hop essai du grand Erwen. Les applaudissements arrivent, les encouragements suivent. Maintenant tout est en place et nos Tangos déroulent alors, même si ils oublient une ou deux occasions en route. Ils ont le mérite de vite rassurer l’assistance sur leurs intentions et leurs envies de gagner.
Face à cette coriace équipe bleue et jaune décidée à passer dans l’axe, les Léogartiens multiplient les plaquages et les essais. Au final on assistera à 11 essais. 2 pour Issoudun et 9 pour nos préférés. Fresneau a rechanté après avoir applaudi la première du tout jeune Pierre Louis Muller, encore un fils de qui rejoint les Savre, Cloix, Perrot, Garrant, Besse, Kuhar et autres.
Les Orangers ont fait le travail et surement parce qu’ils se sont bien moins posés de questions que votre serviteur.
Si vous avez bien suivi une seule ombre au tableau ce dimanche. Mon linge car là, il doit être trempé pour de bon ça m’apprendra à me poser tant et tant d’interrogations.😉

 

Pour les coachs « Nous savions qu’ici les garçons n’allaient pas rater le rendez-vous. Ils vont maintenant souffler une semaine pour se projeter sur un voyage a Guéret qui sera un vrai test pour savoir si nous sommes capables de nous mobiliser loin de nos bases comme nous l’avons déjà fait. »
Vivement la reprise « Ohé allez Saint Léger...Ohé allez Saint Léger... »
Photos Léo Ranger à retrouver sur la page Saint Léger rugby photographie.

FEDERALE 3. 5ème Journée. La fessée Corrézienne

October 20, 2019

Causse Vézère 41-18 ESL Rugby

 

Ouille...ouille...ouille. Ce matin je pense fort à nos petits Léogartiens qui doivent avoir un peu les fesses aux couleurs que l’on aime tant.
Bousculés, dépassés, renversés par une très belle équipe locale...
Pour tout vous dire lorsque je suis arrivé tranquillement dans ce joli stade dans un cadre magnifique, je ne me doutais pas du tout de ce qui allait arriver, même si...
En regardant nos espoirs je voyais bien que les verts et bleus avaient l’air d'être plutôt bien organisés. Du moins, car je ne suis pas trop calé, ils avaient l’air de maîtriser leur sujet. 
- 14h30 tout paraît normal. Nos Orangers s'échauffent comme d’habitude. D’abord en rangs serrés  puis les gazelles sur toute la largeur pendant que nos costauds se frottent vigoureusement. Bref je prends mon petit café dominical et discute comme souvent avec le tenancier sur l’histoire de ce club qui nous accueille. Tout va bien.
- 14h56 même un peu déçus d’avoir perdu, les espoirs font une haie d’honneur. Je perçois quelques cris et je vois entrer nos Tangos remontés. Ils ont l’air normaux et se placent pour taper le coup d’envoi.
- 15h01 et 40‘’ Après avoir balbutié le ballon, un Corrézien se met à la faute tant et si bien que l’ami Pierre expédie déjà l’olive entre les pagelles... Je souris à mon voisin au demeurant fort sympathique 🙂
Causse Vézère 0, Orangers 3...
- 15h04 alors que nous avons laissé tomber le ballon sur le coup d’envoi et après 3 temps de jeu où ils cassèrent plusieurs plaquages, les locaux inscrivent un bel essai. Mon voisin me rend mon sourire amical. 😉.
- 15h09 après plusieurs échanges au pied, le ballon échoue dans les bras du 14 vert et bleu dans ses 22 mètres. Il est à 2 mètres de la touche... La plus courte distance entre un point A et un point B étant comme tout le monde le sait la ligne droite, il s’élance. « Mauvais choix!!! tu vas te faire projeter en touche l’ami ». 25 mètres un défenseur arrive. Ah ben non raté. 29 mètres un autre...ah ben non plus « attends le prochain c’est pas un doux » 50 mètres, raté aussi mais bordel arrêtez le!!! 60 mètres un autre sur le cul, 70 mètres  il passe à côté du staff « faites lui un croche pieds les gars!! », tu parles ils se contentent de le regarder passer ces truffes. 80 mètres un avant arrive de travers c’est fait il va le dégager. Boum!!! C’est le choc notre costaud Oranger est renversé et le 14 plonge dans l’en-but à 2 mètres de la touche. L’adage dit vrai c’est bien le chemin le plus court. La Tribune est debout mon voisin aussi. Il paraît moins sympathique et crie un peu fort à mon goût 😕.
- 15h15 Le pilier Corrézien s’écroule dans notre en-but. Ce qui me sert de voisin rigole moi non...😤
- 15h24 le Jonah Lomu local perce plein centre et envoie le 13 à l’essai... bidule commence à m'énerver grave à parler si fort 😡
- 15h30 encore un essai ...
- 15h35 6ème essai je vais sauter sur le voisin 🤬
- 15h40 l’arbitre siffle la mi-temps. Je n’ose pas regarder à côté de moi 😥. Les Orangers avec les coachs se dirigent vers la rivière qui borde le stade... pas si joli en fait. Ah j’ai compris ils sont venus pécher en fait. Ah non ils s’arrêtent dans l’en but et discutent tous en rond. Qu’est ce qu’ils peuvent bien se raconter après un tel orage???
- 15h50 c’est reparti moi je suis au fond du seau et de mon siège et l’autre gars est là de nouveau avec une bière à la main...
Tiens on arrive à enchaîner un peu. Oh les Tangos percent Wouha...essai. C’est dommage je n’en profite pas trop pourtant il était plutôt joli celui là.
Je vous épargne le reste, car même si nous remportons la 2ème mi-temps 3 essais à 1, c’est bien trop peu pour en faire une raison de se réjouir.
Pour les coachs « c’est une belle dérouillée!!!! Félicitons d’abord cette équipe qui nous est aujourd’hui supérieure. Maintenant il reste juste à savoir comment nous et les joueurs allons nous en servir. Le temps nous le dira. Car espérons que comme la fessée de notre enfance celle ci nous soit bénéfique et nous permette de devenir plus fort et travailleur... »
Au fait pour être honnête avec vous et à y regarder de plus près et avec plus de lucidité, ce stade était vraiment joli, le cadre vraiment superbe, cette équipe très forte et mon voisin vraiment sympathique car j’ai oublié de vous préciser qu’ il n’était pas revenu avec une bière mais deux. Comme quoi même moi je ne devais pas être encore trop prêt et lucide pour vivre cette rencontre... Vivement dimanche prochain Fiers Orangers!!!! 🧡💙

FEDERALE 3. 4ème Journée. L'ESL récolte encore

October 13, 2019

ESL Rugby 38-16 Sancerre

 

Remember....
Aujourd’hui, j’ai du mal à poser des mots sur la toile car je suis traversé par différentes émotions.
En effet du côté sportif, c’est génial  nos Orangers nous font un début de saison incroyable mais est-ce encore vraiment une surprise tant ils nous régalent depuis de nombreuses saisons ?
Ce match a été agréable à suivre sous un temps magnifique avec la foule des grands jours, contre une équipe de Sancerre entreprenante et venue avec un excellent état d’esprit, un arbitrage cohérent et des Tangos réalistes et déterminés. Ils empochent en plus un bonus donc bravo!!!
Mais surtout ce qui prédomine aujourd’hui, c’est la fierté et le respect.
_ La fierté pour moi, qui les suis depuis longtemps, d’appartenir à cette famille Oranger conquérante et soudée.
_ Le respect, alors pas le petit respect de circonstance qu’on utilise au quotidien ou que l’on essaie d’inculquer à nos petits. Là c’est the BIG RESPECT pour tout le travail qui a été fait par tant et tant de personnes depuis des dizaines d’années. Lorsque l’on se pose et qu’on jette un petit coup d’oeil dans le rétro mon Dieu quel parcours!!! Quelle ténacité aura t’il fallu à tous ces Présidents pour maintenir à flot ce joli navire orange et bleu avec si peu de moyens mais tellement de passion, accompagnés de tous ces entraîneurs qui se sont battus pour fédérer et composer chaque dimanche une équipe.
Alors pour n’oublier personne, je ne vais pas me lancer dans une liste nominative mais pour tous ceux qui ont œuvré ou œuvrent chaque jour pour ce club, pour tous ceux disparu(e)s avec qui on aurait tant aimé partager des dimanches comme celui-ci, je vous dis simplement Bravo et Respect!!!
Les coachs « nous avons senti cette fin de semaine un peu de tension et compris que cette rencontre revêtait une grosse importance pour le Président et les dirigeants. Nous, nous nous sommes juste attachés à jouer un 4ème match de championnat à domicile et il en reste 18. On peut féliciter les joueurs des 2 équipes et l’arbitre qui ont permis aux spectateurs de voir un bon spectacle. »
Photos Ovalien Dupré a retrouver sur ESLrugbyphotographie.

FEDERALE 3. 3ème Journée. Passe de trois pour l'ESL

September 29, 2019

RC Uzerche 15-20 ESL Rugby

Génial, Top, Super... Aujourd’hui je suis rayonnant comme le soleil Corrézien pendant ce match.
Quand j’ai pris mon véhicule ce matin et que j’ai tapé l’adresse du stade d’Uzerche deux choses ce sont offertes à moi.
_ La première, le nom du stade : « Nelson Mandela ». Ok j’ai vite évacué de mon esprit le fait que ce Grand Homme de paix et de fraternité ait pu naître dans cette magnifique petite bourgade Corrézienne. Mais vous avouerez qu’à 6h du mat, il y a des noms qui font plus plaisir à écrire  que d’autres et lorsque l’on se projette dans le rugby, quel meilleur exemple à donner pour rassembler que cet ambassadeur brandissant la coupe du monde avec le maillot springboks sur le dos.
_ La deuxième, la longueur du déplacement et l’itinéraire...  « qu’est ce qu’il se passe c’est les phases finales ou quoi ?? ».  Mais non pauvre idiot tes Orangers évoluent aujourd’hui en Fédérale donc terminé le tour de bus dominical du Morvan, le café à Autun ... Même si les contours de notre montagne régionale restent splendides, quand ça fait 21 ans que vous les voyez, vous finissez par oublier de lever les yeux pour en profiter.
Ça y est je suis à Uzerche. Il fait un temps magnifique et le tableau qui s’offre à moi l’est tout autant.
Arrivé au stade, un monsieur m’accueille avec une pointe d’accent, puis un 2ème, un 3ème et une dame. Mince ils l’ont tous ou bien ?? Et bien oui et c’est si plaisant.
Mais là il faut que je me reprenne et vite, nos Léogartiens ne sont pas en voyage de fin de saison et je suis censé, avec la petite troupe de supporters, les aider à relever un sacré challenge. D’où je suis assis je vois sortir les locaux les uns après les autres et je peux vous dire que je me suis demandé si ça allait s'arrêter. Ils avançaient tranquillement et étaient de plus en plus gaillards. J’imagine qu’ici c’est entrées, plats, 3 cafés gourmands et éventuellement une pomme. Oh non détrompez vous l’Uzerchois n’est pas gros mais épais messieurs dames.
Que va t’il advenir de nos petits Tangos? Et bien après s’être mis en cercle bien serrés autour du Capitaine, ils se sont mis en ordre de bataille et ont relevé tous les défis que leurs proposèrent les coriaces bleus et blancs cet après midi, au point de finir par renverser la vapeur dans les 20 dernières minutes.
Les Orangers finissent par remporter une très belle victoire!!!
Pour le staff « Les garçons ont su répondre et relever le défi imposé par leurs avants et contrer des véloces 3/4 . Nous avons démontré et exporté de belles manières notre rugby nivernais que ce soit nous ou la B où des jeunes comme Michot, Lis ,Besse ou Milleret sont en train de progresser vitesse grand V. Ce bloc est maintenant terminé. Les joueurs vont pouvoir souffler un week-end puis nous allons nous remettre fort au travail. »
Fiers Orangers quant à moi je vous donne rendez-vous le dimanche 13 octobre à Fresneau pour la réception des voisins Sancerrois !!! 🧡💙
Photos Léo Ranger

FEDERALE 3. 2ème Journée. La Première enclenche la deuxième

September 22, 2019

ESL Rugby 22-6 US Argentat


Pour cette première à Fresneau cette saison, le club n'avait apparemment rien laissé au hasard. En même temps, cela faisait pas moins de 21 ans que nous attendions de revoir nos protégés évoluer en fédérale.
Le maire était là, le Président du comité de Bourgogne, quelques anciens et surtout celle qu’on avait pas vu depuis des mois : la pluie. Précieuse pour les uns, dérangeante ou frustrante pour d’autres, elle était bien là prenant place vers 14h30 et restant bien en place jusqu’à la fin, histoire de ne rien perdre de ce rendez vous rugbystique. Mieux puisqu'elle avait convié avec elle son pote le vent... Bref tout le monde était au rendez vous.
Place au jeu et dans ces conditions, il aurait été compliqué d’espérer quoique ce soit de positif si nos hommes forts n’avaient pas su relever le défi proposé par nos amis Corréziens. Un vrai bon combat où nos petits Léogartiens n’ont jamais baissé les yeux au point même de tenter quelques beaux mouvements. Et c’est sur l'un d’entre eux que l’Oranger Antoine s’écroula avec appétit dans l'en-but des bleus et blancs.
Bien a l’abris sous la tribune, je pouvais savourer la fin du match et déjà penser au voyage de dimanche prochain à Uzerche. 
Pour le staff « Forcément avec la pluie, il fallait réduire la voilure et axer surtout le jeu autour de nos avants. Même si tout n’a pas été parfait car nous avons un gros moment fort vers la 25ème où nous faisons quelques mauvais choix, il faut saluer le travail de nos hommes forts et aussi l’arbitrage de Monsieur Magnat. »

FEDERALE 3. 1ère Journée. Retour gagnant pour l'ESL.

September 15, 2019

La Châtre 26-29 ESL Rugby


Quel bonheur et quel plaisir de regoûter à la fédérale 3. Je voulais pour l’occaz ressortir quelques vieux drapeaux ou oripeaux mais à quoi bon... Les souvenirs sont dans les têtes et l’histoire qui s'écrit depuis quelques saisons m’apportent ce qu’il me faut en grandes et douces émotions.
C’est sous un soleil brûlant que nos Orangers allaient essayer de déstabiliser une équipe qui avait fait de cette journée un grand rendez vous en invitant tous les partenaires et anciennes gloires locales.
Surmotivés, les Berrichons imposèrent à nos braves une bien difficile entrée en matière. Une sorte de  "bienvenue chez les grands",les Nivernais!! Devant cette intensité, nos Tangos ne pouvaient rien faire d'autre que regarder le score  enfler tout comme le nombre de pénalités.
Ah oui, j’ai oublié de vous l'annoncer mais des nouvelles règles sont appliquées et comment vous dire....🤔. Non en fait je ne préfère pas.
D’une, car j’imagine que des personnes bien plus qualifiées ont dû y réfléchir et de deux, à mon avis je n’ai encore pas tout compris. Mais bon ce que j’ai entendu, c’est que ça siffle souvent, très très souvent.
Bref, avec 14 points de retard je commençais à me dire que les débuts en Fédérale de nos Tangos allaient se solder par une petite fessée. Mais c’était oublier qu’avec ces drôles d’Orangers, tout devient possible !!!
Et c’est vers la 50ème minute, après plusieurs belles pénétrations, que La Châtre commença à trembler pour notre plus grand bonheur. Ils ont réussi !! Le trou, en plus d’être bouché, ils ont pris les devants. Les dernières actions montreront combien les Léogartiens sont unis et animés d’un bien bel état d’esprit pour contrer la belle équipe locale.
Pour le staff « Ça a un goût un peu particulier. Tout d’abord bravo aux garçons qui ont fait preuve d’une belle force de caractère pour s’accrocher à cette victoire. Après, nous sommes un peu circonspects sur cette nouvelle règle qui si elle est appliquée à la lettre comme aujourd’hui va énormément hacher les rencontres et réduire le nombre de temps de jeu. Mais ce n’est que le début on peut imaginer que petit à petit nous trouverons de nouveaux repères.
Maintenant ce résultat ne sera validé que si nous enchaînons sur une victoire à Fresneau Dimanche contre Argentat. »
Un premier rendez-vous Fédéral à domicile que j’ai hâte de vivre avec nos Orangers, et vous ?
Photos Léo Ranger

FEDERALE 3. Match amical. Un bon galop d'essai(s)

September 02, 2019

Vive le Tango!!!


Déjà une belle surprise pour moi cette saison. 
Alors pas de panique, je ne parle pas de la victoire mais juste le fait de savoir que nos Orangers allaient recevoir à Fresneau Chalon. Ça me faisait un petit quelque chose... 
Certes Chalon perdait d’un point il y a 10 ans tout juste le match d’accession en Pro D2, mais surtout pour tous les anciens Léogartiens et Nivernais, Chalon était l’EQUIPE Tango de Bourgogne et on ne les imaginait pas pointer un jour leurs maillots orange et blanc dans notre chère petite bourgade. Et pourtant, samedi à 16h, c’est bien les Tangos de Saône et Loire qui se dressaient devant nos Orangers.
Un sacré challenge qui devrait donner à nos protégés une réelle idée de ce qui allait les attendre cette saison.
A ce titre, on ne peut que féliciter les joueurs qui ont d’entrée imposé un bon rythme et mis à mal les hôtes du jour, au point d’inscrire un essai dès la 7 ème minute.
Sous une chaleur écrasante, les 2 équipes multiplièrent les courses et les initiatives et c’est Saint-Léger qui semblait bénéficier de plus de cohésion. En même temps, le club est sur une certaine continuité avec un staff qui va attaquer sa 4ème saison.
De fil en aiguille la victoire se dessinait et j’avoue avoir été heureux et un petit peu fier lorsque l’arbitre siffla la fin de rencontre avec un 27 à 24  au planchot.

« C’est toujours bien de finir un stage de cohésion sur une victoire même si nous savons bien qu’elle n’a aucune incidence sur le championnat qui débutera le 15. Nous avons vu de belles choses qui mettent en lumière nos principes de jeu et ça c’est positif. Nous avons aussi pu jouer avec ces nouvelles règles notamment sur le plaquage et ça s’est plutôt bien passé en 2ème mi-temps. Le négatif c’est toutes ces petites erreurs comme sur les coups d’envoi ou nous remettons Chalon trop facilement dans le match en encaissant des essais un peu trop facilement. Dans tout les cas, ce match nous permettra de bien travailler jusqu’au premier match. » analysait le staff.


Vivement la reprise et merci aux Châlonnais qui nous ont offert un bien joli Tango.

HONNEUR. 16è CdF. L'ESL a fini par craquer

May 21, 2019

ESL 34 - 37 Paris XV


C’est fini. En effet nos Orangers sont en vacances dès ce soir. Après avoir eu jusqu’à 21 points d’avance à 25 minutes de la fin, je ne sais pas encore comment mes Tangos ont pu connaître pareille désillusion.
J’ai bien senti en début de match que derrière, mes Tangos peinaient à se mettre dans le rythme mais avec nos avants si appliqués et déterminés, je ne voyais pas arriver l’accident. Et pourtant...
Face à une très belle équipe de Paris XV qui n’abdiqua jamais, utilisant chaque espace, j’ai vu pour la première fois nos protégés déposer les armes. Comme si c’était inexorable, je regardais les Léogartiens se faire remonter. Dépassés par le rythme imposé, pas efficaces au placage, les Tangos sombrèrent petit à petit comme un vieux bateau ayant percé sa coque. Dans cette sinistrose ils encaissèrent pas moins de 31 points lors de la seconde mi-temps. 😱
Sans voix et sans réponse, je préfère vous livrer les impressions du staff Orangers à la sortie du terrain. « Tout d’abord il faut féliciter Paris XV car pour faire cela il faut faire preuve dune grande qualité morale et mentale. En ce qui nous concerne bien évidemment que prendre 31 points en 30 minutes c’est consternant et humiliant mais c’est comme cela. Ils ont voulu plus que nous continuer l’aventure et ils la poursuivent. Bravo à eux.»
« Je pense que les garçons ont beaucoup donné depuis ces 4 dernières années et aujourd’hui ils sont essorés, vidés. C’est difficile de finir fin juin et repartir au feu fin juillet. On avait l’impression de ne pas se quitter. Comme si il était normal ou banal de jouer au mois de mai et juin. L’avantage c’est que cette saison on va se manquer, que l’on va regretter ces journées de phases finales et c’est ce manque qui nous fera apprécier les moments présents. C’est aussi ce manque qui nous donnera l’énergie de faire le placage ou la course de soutien qui permettra de remporter le match. Il faut assimiler que tout cela n’est pas commun et je suis persuadé que cette équipe talentueuse revivra d’autres saisons incroyables. Nos joueurs moins expérimentés vont ainsi enrichir leur palette et continuer à grandir et nos plus vieux comprendre que chaque moment passé sur le rectangle est un sacré privilège ».
« C’est la fin d'un cycle. Le cycle régional et je veux aujourd’hui surtout prendre le temps de féliciter l’ensemble des dirigeants et bien évidemment le Président pour l’immense travail qu’ils ont fourni. Le club s’est transformé aussi bien intérieurement qu’extérieurement et c’est grâce à leur dévouement sans faille. Alors Pascal, Franck, Michael, Minet, Jean Claude, Marcel, Coco, Sandrine, Maud, Lolo, Gérard,Christophe, Arthur, Jacques, Adeline, Fabienne et tant d’autres merci. Désolé pour cette sortie de route et bonnes grandes vacances!!!. »
Nos protégés vont faire le plein de fraîcheur et revenir la saison prochaine pour vivre 20 ans après l’aventure Fédérale ...rien que de l'écrire j’en frissonne déjà. Notons et félicitons pour les victoires nos amis de Vesoul et Tournus qui s’affronteront en 8ème dimanche prochain.
Tous fiers d’être Orangers.
Photos F. Aubert

HONNEUR. 32è CdF. Que ce fut dur.

May 05, 2019

ESL 24-16 ECSM XV


Face à une vaillante équipe de Saint Marcel-Châteauneuf, nos Léogartiens ont eu toutes les peines du monde à s’imposer. Entre nous je m’y étais un peu préparé. Tous les 32ème des Tangos sont des calvaires. Situé peut être trop proche de la finale bourguignonne, ou excès de confiance, excès de générosité de l’adversaire ou encore stratégie du staff... bref je n’ai pas la réponse mais mon dieu que c’est compliqué !!! A la 30 ème minute j’avais dénombré 6 en-avants, 5 pénalités et 2 têtes cabossées de mes protégés. Avec en plus ce froid et ces quelques gouttes, je me suis dit que je vais peut être aller me foutre au chaud dans la bagnole mais c’est quand j’ai tourné la tête et que j’ai vu les indéboulonnables (appelons les « Marcel et son orchestre »)...je me suis dit pépère eux qui les suivent toujours ont l’air confiant donc...oui dans ces moments là on se raccroche à toutes les branches et puis je me suis remémoré les années passées.
J’ai remonté mon col, redressé les épaules, vissé mon bonnet et bim plein d’envie et détermination pour les porter sur cette fin de match et ne pas aller me planquer dans ma caisse. En gros j’ai gagné...
Vous allez me dire il nous barbe avec ses états d'âme le mec mais avec le recul je me dis que j’ai fait le même 32ème que mes Orangers. Un peu trop confiant avec ma petite veste et mes mocassins j’ai failli abandonner, basculer et on s’est resserré pour se retrouver et l’emporter.
On est toujours qualifié et ça c’est bon !!!! Par contre comme Marcel et son orchestre,  je sais maintenant comment je dois me préparer pour être au top la prochaine fois et dimanche tout le peuple Léogartiens  sera avec notre réserve qui jouera son 16ème face à Colmar, le lieu restant à définir.
Fier d’être Oranger....😉

HONNEUR. Finale Régionale. Historique !!

April 28, 2019

ESL 26-3 Vesoul 
CHAMPIONS!!!!!

Les deux plus belles équipes de cette saison se retrouvaient à Beaune ce samedi pour le titre et c’est nos Orangers qui remportèrent le Graal une nouvelle fois, sur le score de 26 à 3.
Une superbe rencontre où nos Tangos ont mis à la fois l’abnégation et le courage qu’on leur connaît en défense et ont aussi eu à cœur de démontrer qu’ils avaient aussi de quoi franchir le rideau noir et blanc en attaque.
« Les joueurs ont une nouvelle fois répondu à nos attentes et au niveau du staff, on était un peu embêté de lire que l’on ne proposait pas grand chose en attaque. Aujourd’hui ils ont, espérons le, rassuré tout le monde »
Et comme dans ces grands moments, il faut toujours s’appuyer sur des dictons ou des phrases de grands tribuns, je citerai un des plus grands ou du moins celui qui a la couleur de cheveux qui se rapproche le plus de nos Orangers.
« En Bourgogne tu peux gagner une finale mais pas 5 ...ok tu peux . Mais tu peux gagner 2 finales mais pas 5...bon ! tu peux gagner 3 finales mais pas 5....ok ça aussi tu peux mais 4 finales?? Tu peux gagner 4 finales mais pas 5 ....tu peux gagner 5 finales mais pas 5... »
Et bien oui Jeff Tuche, nos Tangos ont décroché ce week-end le 5 ème titre régional de suite ce qui n’avait jamais été encore réalisé. Quelle évolution et quelle ascension  pour le club. La Bourgogne sait désormais qu’à côté des dinosaures comme Chalon, Genlis... elle possède un autre club « Fiers d’être Orangers ».
Photo F.Aubert.

HONNEUR. 18ème Journée. C'était la fête à Fresneau

April 15, 2019

Saint Léger 12 -8 Tournus

 

C’est fait. Après cette dernière journée, nos Orangers ont confirmé leur place de leader en dominant Tournus sur le score de 12 à 8.
Sur un plan sportif c’est évidemment encore une formidable performance. En finissant premier après tant et tant de péripéties, ils accèdent, 20 ans après l’avoir quitté, au niveau fédéral. Est il nécessaire de rappeler que nos protégés sont invaincus depuis octobre et que Fresneau fait image de forteresse imprenable avec ces 5 dernières années sans aucune défaite en matchs officiels ?
Bref l’élan insufflé avec l’arrivée du Président Pascal Kuhar à la tête du club est toujours d’actualité et on ne peut que s’en réjouir.
Voilà ce que je peux vous conter par rapport à l’évolution sportive du club qui nous tient tant à cœur car l’important hier était ailleurs. Ce à quoi nous avons assisté restera gravé à tout jamais dans les têtes des Orangers. J’ai bien vécu des titres régionaux ou le titre national mais là...
Alors Mesdames et Messieurs asseyez vous et laissez moi vous expliquer cette magnifique journée.
Certes, depuis quelques semaines, je sentais bien en parlant avec divers acteurs du club qu’il se préparait quelque chose mais quoi ? Certains semblaient de plus en plus tendus, d’autres s’autorisaient même quelques paris sur le nombre de supporters qu’ils arriveraient à déplacer ou parlaient de « repas partenaires », de décoration, d’invitations des enfants d'écoles environnantes, de photos...Mais comment pouvoir imaginer que nôtre grande carcasse en béton avec toutes ses travées ferait le plein de supporters.
Juste Magnifique et c’est bien cela la plus grande victoire d’hier. Une grande victoire humaine !! Alors en croisant le Président après la rencontre, qui semblait visiblement ému, il me lâcha un mot oui un seul mot qui résumera bien toutes ces années, un mot commun, simple, usuel mais si fort et qui parlera à nous tous
« MERCI ».
- Merci à toi le dirigeant, la dirigeante et bénévole de mettre tant d’enthousiasme et d’implication à préparer, à véhiculer, à nettoyer, à photographier, à choyer toutes nos catégories.
- Merci à toi le joueur Oranger d’hier, d’aujourd’hui et de demain de porter fièrement et avec tant de hardeur un maillot si clinquant des moins de 6 ans aux séniors.
- Merci à toi le partenaire qui par ton aide nous permet de mettre des moyens au service de nos futurs projets.
- Merci à toi le supporter, spectateur ou curieux de venir récompenser par ta présence et ta confiance tous les acteurs ci-dessus.
Des yeux ont bien rougis hier et des gorges se sont nouées pour bien des raisons mais pour une même passion et deux magnifiques couleurs.
Putain je suis fier d’être ORANGER !!!!
Photos F. Aubert

HONNEUR. 17ème Journée. Ils l'ont fait !!

March 31, 2019

Vesoul 00 - 14 ESL
 

Je ne sais pas, n’en déplaise au Grand Jacques, si je voulais voir Vesoul mais bien m’en a pris. Quel beau dimanche!!!


Face à une équipe que l’on savait redoutable à domicile et qui jouait rien de moins que la montée, je me doutais que j’allais assister sous ce doux soleil à un match de combattants. C’est en première mi-temps, en plantant deux banderilles, que nos Orangers auront construit la victoire du jour car pour la deuxième, ils s’imposèrent une séance complète de montées défensives. Au large, au près, agressives ou toutes en contrôle, ils ont ainsi prouvé au staff s’il le fallait encore qu’il pourrait compter sur eux dans les futurs moments chauds qui se présenteront bientôt.
Nos petits Tangos n’ont jamais abdiqué face à de féroces locaux qui avaient à cœur d’inscrire au moins un essai pouvant peut-être les relancer dans cette partie. En croisant les entraîneurs, je ne manquais pas de les féliciter sur ce mur Orange et eux de me répondre avec un petit sourire « apparemment nos garçons avaient décidé de travailler ce secteur de jeu aujourd’hui. On aurait bien voulu en voir d’autres mais ils sont coquins et par moment nous surprennent...😉 »
Alors là vous vous dites mais il ne parle pas de Fédérale, de la montée, de la liesse ,des chants ... et bien oui mais il faut vous avouer que dans les jours qui viennent des points du Comité seront attribués aux clubs par rapport aux différentes équipes jeunes qui les composent. Pour tout vous dire dans ces moments là, il vaut mieux parfois ne pas faire de plan sur la comète et entre nous quel plus bel endroit que notre Fresneau pour célébrer un tel événement historique et aussi rendre hommage à tous ceux, d’hier et d’aujourd’hui, qui ont su, dans les moments les plus durs ou les plus beaux, porter fièrement le blason Oranger.
Alors le 14 avril prochain lors du dernier match, amis Léogartiens, familles, anciens joueurs, supporters, amateurs de rugby... venez vous aussi assister au choc entre les deux cadors de la poule et pousser pour que l’Orange finisse une fois de plus au sommet de sa poule.
J’en frissonne déjà de plaisir...

 

Demi-Finale du Championnat de France. ESL-Chameyrat (16-24) : "Un final qui n'en est pas Une"

June 17, 2018

Voilà c’est fini...
Aubert l’a chanté nous nous l’avons vécu.
7h réveil un peu courbaturé, une impression bizarre comme un poids qui t’empêche de relever la tête. Qu’est ce qui se passe bordel?! 
Dans l’entrée le sac bleu et orange 
« Mon Dieu j’ai raté le bus... vite »
Passage express dans la cuisine et cette tête toujours aussi lourde. Je prends un fruit. Le journal est ouvert page des sports. La photo: un Oranger à terre...
« qu’est ce que c’est que ce délire ? »
Ma tête toujours aussi dure à lever, mes yeux mouillés fixant mes chaussures...

Je sors le voisin m’interpelle  « tu dois être déçu? Bravo quand même et vous y retournerez j’en suis sûr ! »
Le voile se lève ...

En fait Le match est passé ,la saison est finie, la chaleur et l’odeur du vestiaire envolées jusqu’à la saison prochaine. Les accolades remplies d’emotions et de sourires avec tout le peuple Oranger sont terminées.
Que s’est il passé ? Il ne restait plus qu’un étage à ce château de cartes attaqué depuis septembre et là patatras tout est à terre. Qui a soufflé ou fait bouger la table?
- « C’est moi!! »
- « moi qui? »
- « moi Chameyrat »
J’ai d’abord pensé Pourquoi nous faire ça ils ont même du Orange sur le maillot? puis je me suis dit « il le méritait plus voilà tout ». Petit a petit des flashbacks remontent à la surface. En avant au moment de marquer, passes ratées et ces poteaux comme montés sur roulettes qui prenaient un malin plaisir à rendre dingue notre artilleur et au contraire flatter le buteur Corrézien.
Bref c’est Fini 16 à 24.
Et maintenant? Eh bien maintenant il me reste à féliciter nos adversaires et leur souhaiter de profiter de toute cette semaine. De remercier toute la colonie de supporters qui ont été encore une fois magnifiques. De féliciter tous les dirigeantes et dirigeants qui font grandir ce club chaque saison un peu plus. De souhaiter des bonnes vacances aux joueurs et entraineurs et de relever cette tête si lourde pour faire un ultime signe emprunt à là fois de gêne et de douceur à notre chère belle bonne étoile qui je le sais nous pardonnera d’avoir failli et de souhaiter la bienvenue à cette nouvelle petite Tango qui ne devrait pas tarder à pointer le bout de son nez. 

À Lisa Elisabeth GARRANT...

Quart de Finale du championnat de France. ESL-Montesson (18-10). "L'ESL au rendez-vous"

June 11, 2018

L’ESL en demie!!!
Les Orangers ont battu ce dimanche Montesson 18 à 10 et sont maintenant à un match d’une 2ème finale historique pour le club.
Face à une très belle équipe de Montesson nos Tangos ont pris le match par le bon bout en faisant toujours la course en tête. Certes ils n’ont pas trouvé la faille à la main mais l’excès d’enthousiasme defensif adverse leur a procuré un bon nombre de pénalités.
Mais le fait du jour était ailleurs puiqu’il est de retour. Alors qu’on prétendait à une légende de printemps et sans nouvelle de lui depuis bientôt une année il a refait surface.
Oh bien des personnes prétendaient l’avoir vu rôder sur les bords de la Loire, pendant que d’autres avançaient qu’il serait parti vers son cousin Écossais endormi depuis des années dans son grand lac d’eau douce.
Bien sur du côté du centre Fresneau et lors des derniers matchs on avait pu ressentir quelques secousses mais plus personne n’avait vraiment de nouvelle du monstre Oranger depuis Saint Flour et ce mémorable 25 juin.
Et hier au coup d’envoi il était là enrobant La Tribune du Champ Fleuri d’un bel et éclatant Orange!!! Il se mit à rugir encore et encore sur chaque action de ses protégés puis au coup de sifflet final comme apaisé mais pas rassasié il descendit les enlacer dans ses bras de toutes tailles et de tous âges pour finir par chanter tous ensemble l’hymne Léogartien!

Avant de disparaître il prit le temps de me livrer un dernier secret comme quoi dimanche il serait de retour encore plus grand et encore plus gros. J’en frissonne déjà....
« Écoutez, Écoutez chanter Saint Léger... »

8ème de Finale du Championnat de France. ESL-Sanguinet : 39-19. "Des Oranges Sanguinet"

May 28, 2018

Face à une belle équipe Landaise et dans un superbe stade de Tulle les Orangers ont réalisé une solide prestation. Même si nos protégés encaissèrent peut être le drop le plus rapide de l’histoire ,car il n’a fallut que 42 secondes au 10 Chassaing pour prouver si il le fallait encore, combien sa patte gauche pourrait peser sur la rencontre.
Retour sur cette journée.
- Départ de Fresneau pour Tulle 9h grand soleil du bermuda, de la tong, de la casquette, du polo Orange un peu partout.
- 11h30 arrêt aire de Manzat 11 degrés, il pleut ,du vent bref on a froid . Minet et Coco négocient!! Ça y est la station nous file une salle à l’abri pour nous restaurer.
- La question fuse « c’était annoncé ça à la météo? 
Mais non t’inquiéte pas ça va se lever j’ai la météo des agriculteurs.
Ok j’espère... »
- 12h on repart 13h30 arrivée à Tulle. Il pleut des cordes. Les supporters Sanguinettois à l’apéro au sec sous la tribune nous saluent. Les joueurs prennent places dans le vestiaire. Le staff Tango installe l'échauffement. 
- 1 mn plus tard Ils sont trempés... Des éclairs jaillissent du ciel puis la foudre ,bref la cata.
Un des coachs rentre « il me c.... les c.... avec sa météo des agriculteurs...
- 14h58 Les joueurs sortent.
- 15h l’arbitre siffle le début du match et la pluie s’arrête.
- 15h et 42secondes Sanguinet mène 3 à 0 et le soleil arrive.
La suite : du combat, une défense agressive et efficace qui amènera le premier essai des Orangers et dans la tribune le peuple Léogartien qui chante. Le match est engagé et d’un très bon niveau. A l’arrivée, les Tangos sont qualifiés pour les quarts qui se joueront le dimanche 10 juin contre Montesson sûrement du côté de Montargis.
- 16h43 la colonie Orange a rejoint les joueurs au milieu de la pelouse et tous ,entonnent l’hymne Tango à l’unisson.
Ce qui fera dire à un joueur de Sanguinet « dis moi, tout ce Orange c’est que vous venez de Hollande?»
Sur le coup j’étais un peu étonné puis cette remarque me tracassait, puis tout comme le ciel qui s’est éclairci d’un coup tout est devenu limpide!! .
Saint Léger... Peuple Oranger... 
Orange.... Hollande... 
Hollande.... Tulle
Tulle.... Hollande
Conclusion....Merci à l’ensemble du club de Tulle pour cet accueil.
L’entraineur présente ses excuses aux prévisions météorologiques des agriculteurs et pour finir en chanson comme toujours.
« ..oh François Hollande, oh François Hollande on vient de gagner chez toi
...oh François Hollande on vient de gagner chez toi... »

16èmes de Finale du Championnat de France. Saint-Maur-ESL : 20-30 "Encore un tour de grand Huit"

May 20, 2018

Alors???
Alors c’est fait ! Les Orangers sont en 8 ème. En effet hier à Montargis ils sont venus à bout de Saint Maur sur le score de 30 à 20. 
Après 20 mn de leur meilleur tonneau ou les Tangos avaient inscrit 2 essais on aurait pu penser que l’affaire allait être pliée à la mi- temps. Malheureusement la suite fut bien plus contrastée face à une véloce équipe de Saint Maur. 
En résumé cela donne 20 bonnes minutes au début et 20 très bonnes à la fin dont une énorme séquence défensive. Et entre me direz vous???
Entre c’est le fameux mystère que certains appellent pression ,beauté du sport, mouche tsé-tsé ou je ne sais quelle autre appellation pour essayer de donner un nom à l’inexplicâble. Cela doit rassurer les hommes de trouver des noms à des choses qui n’en ont pas....
Bref le nom on sait pas! par contre le remède les Léogartiens l’ont trouvé après la rentrée des remplaçants. Car si il y a un gros point positif que le staff voulait mettre en avant c’est bien celui-là 
« nous sommes vraiment contents car il est toujours compliqué pour nous de coucher que 22 noms sur une feuille et d´en choisir 15 pour commencer la rencontre. Aujourd’hui les garcons qui sont entrés ont donné du sens à nos choix et on ne peut que les en féliciter. Félicitons aussi notre colonie Orange qui a aussi remporté le match dans les tribunes. »
Hier à Montargis ce fut donc carton plein pour les Nivernais puisque les -16 ans de Nevers ont étrillé les Suresnois et se sont qualifiés pour les quarts et nos protégés sont en 8 ème contre Sanguinet. 
« Nous allons préparer ce nouveau défi. Nous sortons de ce match sans blessé,sans carton c’est déjà très positif. Maintenant avec ces premières chaleurs la première priorité c’est de bien récupérer »

32èmes de Finale du Championnat de France Promotion Honneur ESL-Le Palais 10-06. "L'ESL assure l'essentiel"

May 06, 2018

Dans un très beau stade de Commentry avec des dirigeants forts sympathiques. Nos Orangers ont remporté le match qui les opposait au Palais sur Vienne 10 à 6. Même si tout n’a pas été parfait lors de cette rencontre il faisait bon retrouver le chaud soleil de mai, l’odeur des barbecues, les tribunes garnies, les gorges serrées, les yeux rougis,...  Ce doux parfum qui vous rappelle la chance que vous avez de participer à des phases finales.
Côté terrain nos protégés ont bien entamé la partie mais ne purent conclure les belles avancées des avants et se heurtèrent à une très belle et surtout efficace défense Limousine.
La rencontre était plutot équilibrée et les Palaisiens se battirent jusqu’au coup de sifflet final sans jamais renoncer.
« Nous sortons victorieux et c’est tant mieux car j’avoue que nous n’avons pas été très bons dans la conduite du jeu en manquant d’alternance et de clairvoyance. Le Palais propose un bon rugby et nous a rendu la tâche très difficile. Nous allons maintenant nous appuyer sur cette rencontre pour gommer et règler les imperfections observées sur ce match afin d’être plus efficaces pour les 16 ème qui nous opposera à Saint Maur, le 20 mai prochain.»

FINALE RÉGIONALE : ESL 26 - MONTCHANIN 6. "Les Ducs de Bourgogne"

April 29, 2018

Depuis quatre ans, l'ESL a pris l'habitude de se rendre à Beaune.

Là-bas, sur les coteaux des vins de prestige, depuis quatre ans, ils ont pris l'habitude de jouer une finale régionale. Depuis quatre ans ils ont également fait coutume de remporter celle-ci et de repartir avec un trophée synonyme de sacre régional. De Morteau à Montchanin, en passant par Baume-les Dames et nos voisins vauzelliens, tous auront tentés en vain, d'empêcher la victoire des ligériens. 

Défaits une semaine plus tôt par leur adversaire du jour Montchaninois à l'accueil historiquement "particulier", les hommes de Jean-Baptiste GARRANT se savaient attendus dans l'engagement et dans le combat mais savaient également que leur salut passerait par le jeu et le mouvement.

Avec les faveurs d'Éole en première mi-temps, les Léogartiens ont d'abord été bousculés par les Bleu Ciel et Blanc qui prirent l'avantage au bénéfice de l'indiscipline des Nivernais par deux fois réduits à quatorze. Mais, désormais rompus aux phases finales et à ses matches couperets, les coéquipiers de Solomon FRANCIS au lieu de céder à la panique, remirent de l'ordre dans leur jeu et la main sur le ballon. Si Pierre Savre échoua à sa première tentative lointaine, il envoya par deux fois le cuir au milieu des pagelles. Peu avant la mi-temps et après avoir investis les vingt-deux mètres montchaninois à grands coups d'épaules, MARTIN écarta sur SAVRE qui allongea la passe sur GARRANT pour ensuite distiller une offrande dont il a le secret. Richard DUBOIS ne se fit pas prier pour plonger dans l'en-but en coin. Non transformé, cet essai sera pourtant le tournant de la partie (11-3, 40')

A nouveau surprise par son indiscipline d'entrée de second acte, l'ESL répond du tac-au-tac (14-6, 43'). Déjà peu menaçants, les dauphin de l'ESL durant toute la saison subissent de plus en plus et perdent leurs nerfs en même temps que l'espoir. Sur une de ses innombrables courses tranchantes, l'arrière Tristan ROUILLÉ déchire le rideau adverse et transmet le ballon accrobatiquement à son centre venu à sa hauteur. SAVRE transforme son essai, le suspens est terminé (21-6, 58').

Mais devant son public, aussi bruyant que nombreux, l'ESL veut parachever son succès par un point de Bonus aussi imaginaire que symbolique. Au terme d'une action complète et d'envergure, Quentin KUHAR envoie la cavalerie. Romain CARZON au relai fixe son défenseur et envoie le bolide Théo CLOIX en terre promise. 26-6, trois essais à rien. Montchanin, fidèle à sa réputation se battra jusqu'au bout mais Saint-Léger est trop fort.

Une année de plus, les Léogartiens s'adjugent le titre. On fête alors les Champions en musique, dans la liesse et la joie. Les images se répètent mais les émotions restent.

Sur le stade Jean-Guiral de Beaune, Les Orangers sont à nouveau couronnés Ducs de Bourgogne. Comme depuis quatre ans...

PLAYOFFS : J6. Montchanin-ESL "Une défaite anecdotique"

April 22, 2018

L’ESL s’incline 24 22 à Montchanin.
Face à une équipe de Montchanin déterminée nos Orangers se sont pris les pieds dans le tapis. Aujourd’hui les Tangos ont manqué de précision et n’ont pas retrouvé l’organisation habituelle. La défaite est donc en somme logique mais au vu des cris de joies et des sauts de cabris du banc ciel et blanc au coup de sifflet final on peut imaginer que cette victoire a dû être compliquée à acquérir.
Tant nos protégés se sont envoyés.
« Aujourd’hui nous avons subi le jeu, nous avons été défaillant dans plusieurs secteurs qui d’habitude font notre force. Il faut reconnaître que Montchanin avait sûrement plus d’appétit que nous aujourd’hui » reconnaissait l’entraineur Léogartien « Maintenant c’était la vérité du jour. On a jusqu’à samedi pour faire en sorte d’en écrire une toute autre et ramener le bouclier Bourguignon à Fresneau.»

PLAYOFFS : J5. Arbois -ESL (16-34) " Pour l'Honneur..."

April 15, 2018

Nos Tangos ont encore frappé un grand coup en allant s’imposer avec le bonus chez les Jurassiens.
Face à des rouges et noirs motivés qui jouaient l’accession en Honneur les Léogartiens sans pression s’étaient donnés pour mission de régler encore quelques détails dans leur jeu avant les grandes échéances qui arrivent à grands pas et de prouver aux locaux que cette première place était loin d’être usurpée.
« il semblerait que tous les joueurs sont maintenant concernés et investis car venir gagner face à une très belle équipe d’Arbois alors que c’était la fête du club ,qu’ils étaient soutenus par un nombreux public c’est loin d’être anodin. D’autant plus quand je les ai vu se battre pour aller chercher ce fameux bonus. Quel panache, je ne peux que féliciter ces joueurs!!! » déclarait un président ravi.
La semaine prochaine nos Orangers se rendront chez les voisins de Montchanin pour clôturer les matchs de cette 2 ème phase.
« ça sera juste la 4 ème fois que l’on se rencontrera cette saison. Donc nous savons que ça sera un autre contexte un autre style de jeu et un bon test avant la finale de Beaune qui se déroulera le 28 avril. »

PLAYOFFS : J4. ESL-Autun (82-07) "Fantasia à Fresneau"

April 08, 2018

Des essais, des passes, des courses du rythme, ... t’en veux? Ben t’en as eu!!!

Les joueurs Léogartiens avaient à cœur d’offrir un spectacle de qualité aux supporters pour cette dernière rencontre à domicile cette saison.
Sur le plan sportif les Tangos asphyxièrent rapidement des Bleus et rouges qui ne lâchaient rien jusqu’à la fin. Enchaînant les temps de jeu, ils pratiquèrent un rugby fait de vitesse et d’envie donnant lieu à de magnifiques essais.
« Les joueurs avaient le sentiment après la rencontre de Montchanin de pouvoir faire plus et mieux et ils l’ont fait. » analysait simplement le staff "Alors bien sur on pourrait vanter les qualités de ces joueurs mais je me contenterai de les remercier. Messieurs les joueurs Merci ! Merci surtout de me donner l’occasion à travers vos performances dominicales de mettre en lumière tous ces gens qui dans l’ombre toute la semaine permettent par le temps qu’ils y consacrent de faire vivre cette croissance incroyable à la cité Ligérienne." 
Alors si un pincement au cœur pourrait habiter toute cette armée Léogartienne au moment de dire un dernier au revoir au Bouclier quelle joie de savoir que les Orangers vont d’ici 3 semaines vivre et faire revivre à vous tous des moments inoubliables!!!
Pour résumé l’équipe fanion est en Honneur et c’est tout à vôtre...

  

PLAYOFFS : J3. ESL-Montchanin. "L'ESL avec autorité"

March 25, 2018

En remportant ce match 35 à 3 les Tangos se rapprochent encore plus de la division d’honneur. Une victoire à 5 points très importante pour la suite.
Face à une équipe de Montchanin que l’on sait vaillante et accrocheuse à souhait il a fallut que nos Orangers s’emploient pour trouver des failles dans une défense bleue et blanche très dense. Malheureusement,en ayant obtenu le bonus offensif à la mi-temps les Ligériens connurent un début de 2 ème période plus difficile en étant moins efficaces en défense et moins tranchants en attaque. Cette baisse de régime permit de mettre en évidence de belles qualités du côté Montchaninois. Sur la fin de match ,des Tangos retrouvés redonnèrent un peu plus d’amplitude au score.
Grace à cette victoire bonifiée le match du 8 avril au centre Fresneau contre Autun peut s’avèrer décisif pour la montée.
« je note une fois de plus que l’arbitrage a été très bon. C’est important et agréable dans ces matchs à fort enjeu. » notait le Président Léogartiens.
Alors qu’on interrogeait un coach sur le jeu dur des bleus et blancs celui ci coupait court « le combat et la vaillance a toujours fait parti de l’ADN de cette équipe historique du rugby Français. Certes des fois ça peut dévier un peu mais ça reste des cas isolés. Ce que je retiens plutôt c’est notre baisse de régime lors de nos 2 dernières rencontres. Il faudra que l’on trouve des solutions pour s’éviter de laisser autant de possession de balle à nos adversaires lors des prochains matchs. Je suis content de voir les tribunes se garnir et donne rendez vous au peuple Orangers le 8 avril pour tous pousser derrière l´équipe qui peut encore écrire une belle page du club et pourquoi pas entonner ensemble notre si bel hymne. »

PLAYOFFS : J2. ESL-Arbois "Saint-Léger sans trembler"

March 18, 2018

Les Léogartiens ont remporté les 5 points si important au classement de cette 2 ème phase. Si on avait pu trouver nos Orangers un peu timide en début de match la semaine dernière. Ils mirent un point d’honneur à corriger le tir à domicile. Ce qui fera même dire à un joueur adverse de passage près du banc Léogartien « là ça va trop vite les gars » bel hommage car en effet avec 3 essais en 15’ les Tangos récitaient un rugby de haut standing.
Face à ce rythme beaucoup d’équipes auraient pu sombrer c’était sans compter sur la belle énergie dont fit preuve Arbois. Jouant tous les ballons ,elle mit à rude épreuve la défense Orange et Bleue qui ne craquera que sur la dernière action.
le staff réjouit commença par saluer la valeur de leurs hôtes du jour « Nous savions que cette équipe était très joueuse le match a été de qualité ,très agréable et dans un excellent état d’esprit. Avec autant d’activité il y avait une chance que nous finissions par lâcher. Bravo à eux. » sur un plan plus personnel « nous avons mis très vite la main sur le match. Lorsque nous sommes comme ça c’est génial. Nous avons passé de beaux mouvements c’est très encourageant. J’ai aussi beaucoup aimé notre activité défensive. Les garcons emmagasinent de la confiance avant de recevoir Montchanin, 2ème de cette poule,contre qui il faudra hausser encore le niveau. » Pour finir saluons la première titularisation de Thomas Cadiot qui s’employa pendant près de 60’.

PLAYOFFS : J1. Autun-ESL "Entre les gouttes"

March 11, 2018

Les Orangers font le travail!!!
Pour ce premier match de la 2 ème phase les Léogartiens avaient rendez vous à Autun. Ça y est le soleil, la phase finale, Solo en tongs... bref oublié les froides, très froides soirées d’entrainements. La mise en place du matin en tee shirt, tout était réuni pour un grand match.
Mais c’était mal connaître les caprices morvandiaux. Alors que l’échauffement se finissait le gardien du stade où des cieux ou des deux à la fois, tira le rideau et ouvrit la douche en grand. J’ai écrit en grand je voulais écrire en très très grand. C’était parti pour 80 minutes de rinçage en règle!
Sous ce déluge les Orangers préfèrèrent être prudents et s’appliquèrent à occuper le camp rouge et bleu à grands coups de bottes. Des bottes d’un temps pareil c’est plus censé que des tongs me direz vous mais la prudence n’est pas forcément l’ADN de nos protégés à tel point que la mi-temps fut sifflée sur le score étriqué de 9 à 3 pour les Tangos.
Plus entreprenants et décidés en 2 ème mi-temps les Léogartiens se créèrent des grosses occasions d’essais dont 2 allèrent à dames. C est donc sur le score de 23 à 6 que l’excellent arbitre du jour Mr Crapoix invita les 2 équipes à aller à la douche,mais celle-ci ,voulue et beaucoup plus agréable!!! 
Maintenant les Tangos vont recevoir 3 fois de suite ou ils essaieront de faire le plein de points pour entrevoir les portes de la division supérieure.
"Les conditions étaient difficiles et nous avons peut être été un peu trop prudents à mon goût mais à 15h ce sont les joueurs qui sentent si c’est possible ou pas" déclarait un staf dégoulinant « J’ai aimé le changement d’attitude qu’ils ont eu en prenant des risques en 2 ème mi-temps cela a créé de nombreuses situations d’essais annihilées par une dernière maladresse et c’était agréable de les voir essayer de courir après ce 3 ème essai synonyme de bonus. Cette équipe est capable de jouer par tous les temps. Ce match nous fait encore grandir un peu plus j’en suis convaincu mais nous serions pas contre un petit dimanche ensoleillé quand même!!😉 "

 

Please reload

CD_WHITE_2018FIN.png
  • Facebook Social Icon
  • Instagram Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • Icône sociale YouTube

© 2017 ESL RUGBY.  crée et géré par 

Capture d’écran 2020-04-21 à 18.33.20.pn